La cuisine japonaise : les spécialités à ne pas manquer

cuisine japonaise

Publié le : 06 octobre 20225 mins de lecture

La cuisine japonaise compte d’innombrables plats dotés de saveur unique. Elle a surtout pour atout majeur d’être constituée d’aliments sains, simples et peu transformés. Lors d’un passage d’une commande à emporter ou à déguster sur place dans un restaurant japonais, voici quelques spécialités culinaires incontournables.

Le sushi, le sashimi et le maki : des spécialités aux poissons crus

Le sushi est une spécialité japonaise par excellence. Emblématique du Japon, il est apprécié partout dans le monde. Ce plat est surtout consommé pour sa fraîcheur et sa préparation sans graisse ajoutée. En effet, un tel mets est composé de boules de riz au vinaigre et au wasabi roulées en forme ovale. Ce riz est surmonté d’une fine tranche de poisson cru, dont le plus utilisé est le saumon. Cependant, dans certaines variantes du sushi, ce dernier est remplacé par du thon rouge, de l’anguille, des œufs de poisson, des crevettes, du crabe, de l’oursin, des omelettes sucrés. Pour apprécier un tel mets, commandez des sushis.

Le maki, quant à lui, reprend les ingrédients de base du sushi, notamment le riz et le poisson. En revanche, le riz est entouré de feuille de nori qui est une feuille d’algue. Tandis que le poisson n’est pas forcément cru. Dans la préparation de ce plat, on utilise également d’autres ingrédients comme le concombre ou l’avocat. Ces mets sont présentés en rondelle. Lors de la dégustation, ils peuvent être plongés dans de la sauce soja. Toutefois, ils peuvent aussi être avalés sans condiments.

Le sushi et le maki ne doivent pas être confondus avec le sashimi qui est également une spécialité culinaire à essayer. Ce dernier est un mets traditionnel japonais préparé uniquement avec des tranches de poisson frais coupées en fines lanières qui sont consommées crues. Les poissons les plus utilisés pour préparer ce plat sont le saumon, le thon, la dorade, la limande et le maquereau.

Le yakisoba et le ramen : des plats à base de nouilles

Les nouilles sont très appréciées au Japon, et constituent même la base de la cuisine japonaise. Les spécialités culinaires à base de nouilles sont donc incontournables. Parmi les plus populaires et typiques, on compte le ramen qui est une soupe de nouille d’origine chinoise, mais adoptée comme plats traditionnels au Japon. Il est composé de pâte de blé mélangé dans un bouillon de viandes ou de poissons et des légumes. On peut aussi y trouver des algues séchées, des champignons, de la ciboulette, de l’ail et des œufs.

Outre le ramen, le yakisoba est également un plat basique et populaire à ne pas manquer pour des commandes à emporter. Il est surtout consommé durant les festivités au Japon, car il s’agit d’un plat traditionnel. Ce mets est composé de pâte de sarrasin ou de blé sautée avec de la viande ou des fruits de mer, des aromates et des légumes, à la plancha ou dans un wok. Il est souvent recouvert d’un œuf sur le plat. En général, ce mets se déguste avec une sauce de soja sucrée.

Le curry rice et le gyûdon : des mets à base de riz

Le curry rice est un mets japonais traditionnel qui vaut une dégustation. Cette spécialité culinaire est constituée d’un plat de curry accompagné de riz. Étant une version revisitée du curry indien, le curry classique japonais est une sauce peu épicée composée d’un mélange de poulet et de légumes comme des carottes, des oignons et des pommes de terre. Toutefois, il existe d’autres variétés de curry qui sont préparées avec des viandes de bœuf ou de porc ou encore des crevettes.

Le gyûdon est aussi une cuisine japonaise simple à base de riz qui est incontournable. En effet, il s’agit d’un bol de riz recouvert de lamelles de bœuf concoctées avec de la sauce soja et des oignons. Ces lamelles de bœuf peuvent être remplacées par des tranches fines de canard ou encore de poulet frit.

Plan du site