Pourquoi les japonais vouent une adoration au karaoké ?

Publié le : 01 mars 20224 mins de lecture

Le Karaoké est l’un des loisirs préférés des Japonais. En effet, il existe plus d’une dizaine de milliers de cabines de karaoké au Japon. Mais pourquoi aiment-ils autant ce passe-temps ?

Histoire du karaoké

Karaoké est un mot japonais qui signifie qu’on peut chanter sans avoir besoin d’un orchestre. En effet, c’est l’association des mots « kara » signifiant vide et oke qui peut être traduite par orchestre. De nombreuses personnes pensent que le karaoké est une vieille activité. Et pourtant, il a été inventé en 1958 par le chanteur Mitch Miller lorsqu’il a décidé de présenter l’émission télé appelée Sing Along. Dans cette émission, le public pouvait chanter avec lui en lisant les paroles des chansons sur un écran. Ce n’était pas encore le karaoké tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Au début des années 1970, la plupart des Japonais commencent à prendre plaisir à chanter dans les bars. C’est d’ailleurs à cette époque qu’un batteur faisait chanter les propriétaires des bars en se servant de sa batterie. Daisuke Inoue, son ami décide alors de lui faciliter la tâche en enregistrant les morceaux pour que son public puisse chanter sans qu’il ait à jouer. Il a alors créé une machine permettant à chacun de chanter. Avec l’avancée technologique, il est possible dès 1972 d’enlever la piste vocale sur les chansons. Suite à cela, de nombreuses entreprises japonaises ont produits des machines de karaoké. C’est en 1990 que les karaokés sont devenus des endroits pour se divertir.

Pourquoi les Japonais adorent le karaoké ?

Connu comme un loisir, le karaoké est aussi une activité sociale permettant aux collègues de renforcer leurs liens. De ce fait, les karaokés-box sont aussi considérés comme un lieu de rendez-vous professionnel au Japon. En effet, les réunions relaxantes dans ces salles permettent aux gens de mieux se connaitre, ce qui facilite ensuite la signature d’un contrat important. On peut dire que le karaoké fait partie de la vie communautaire au Japon. D’ailleurs, nombreux sont les employés qui se rendent aux karaokés-box pour s’entraîner à chanter et ainsi impressionner leurs collègues et leurs patrons lors des soirées d’entreprise au karaoké.

L’avenir du karaoké au Japon

Ces dernières années, on peut constater que les grandes chaines de karaoké ont pris le dessus sur les karaokés-bars. En effet, les établissements construits lors de ces dernières années sont moins nombreux, mais plus vastes. Ces grands groupes proposent des tarifs plus intéressants que les bars. Cela ralentit l’industrie du karaoké au Japon, car les petits établissements sont en difficulté vu le manque de clients. Malgré tout cela, les Japonais sont toujours amoureux du karaoké et le nombre de karaokés-box dans le pays ne cesse d’augmenter.

Plan du site