Quelles sont les trois grandes familles de pâtes japonaises ?

Publié le : 01 mars 20223 mins de lecture

En matière de gastronomie japonaise, les pâtes sont aussi populaires et appréciées des Japonais que le riz et le poisson. En effet, elles sont disponibles en plusieurs types et regroupées en trois grandes familles. Ces quelques lignes vous éclaireront mieux sur ce sujet.

Les nouilles japonaises à base de farine de blé !

La nouille ramen est probablement le type de pâtes le plus célèbre de cette catégorie. Elle a été importée de Chine au début du 20e siècle. Elles ont une couleur jaune caractéristique, une forme ondulée et une texture plutôt fine. Les nouilles ramen contiennent également des œufs et une levure spéciale. Les nouilles ramen sont principalement utilisées pour préparer une soupe ramen à base de bouillon de carcasse de poulet ou d’os de porc, avec d’autres ingrédients comme des boulettes de poisson ou de la viande. Le sômen est une autre pâte japonaise de la même famille que celles fabriquées avec de la farine de blé. Elle a une texture plus fine, ce qui lui permet d’être cuite plus rapidement (1 minute 30 au maximum contre 3 minutes pour une autre pâte). Le sômen peut être consommé en accompagnement ou en soupe avec des algues nori, ou des tranches de porc. C’est une nouille qui est délicieuse avec des légumes sautés et du miso (soja fermenté). L’udon est plus rond et plus large, c’est une pâte très utilisée pour préparer des soupes chaudes et consistantes en hiver. Il peut aussi être consommé froid.

Les nouilles japonaises à base de farine spéciale !

Les soba sont des pâtes très populaires au Japon. Elles sont faites avec de la farine de sarrasin, ce qui leur donne cette couleur particulière entre le gris et le brun. Délicieuses et sans gluten, les soba ont une forme plate et une texture fine. Si vous recherchez une nouille japonaise à zéro calorie, sachez qu’il existe ce qu’on appelle le shirataki. Il s’agit d’une nouille transparente faite de vermicelles de konjac. D’autres magasins vendent des shirataki colorées, aromatisées au thé vert, aux algues, à l’orange…

Les pâtes japonaises à base d’amidon !

Le harusame est fabriqué avec de la fécule de patate douce ou de pomme de terre, et parfois avec de la farine de soja. Il peut être de couleur translucide, grise ou blanche. Le harusame est parfait pour accompagner des aliments frits ou une salade. En résumé, la majorité des nouilles japonaises sont préparées avec de la farine de blé complet ou semi-complet. Elles ont donc une valeur nutritionnelle élevée, notamment en glucides.

Plan du site